La grande escroquerie du commerce mondial - U2 France

La grande escroquerie du commerce mondial

mardi 16 avril 2002 / par Allblue

Bono et Chris Martin de Coldplay soutiennent le lancement d’une campagne internationale contre les règles inéquitables du commerce international.

Dans un compte-rendu la semaine dernière, l’agence du développement Oxfam accuse les pays riches de voler les pays pauvres de 100 milliards de dollars par an grâce à des règles abusives gouvernant le commerce mondial et empéchant les populations pauvres de s’échaper du cercle de la pauvreté.

L’Oxfam rapporte que chaque fois que nous achetons un produit fabriqué ou transformé dans un pays en développement, nous prenons part à cette escroquerie. De la façon dont il fonctionne aujourd’hui, le système du commerce mondial exploite des populations déjà pauvres.

"Pour chaque dollar que nous donnons en aide, deux sont volés par le commerce inéquitable, coutant 100 milliars de dollars aux pays pauvres chaque année, explique Jeremy Hobbs, Directeur Exécutif de Oxfam International au cours du lancement de The Big Noise, la campagne mondiale menée dans 18 pays pour changer les règles du commerce. "La mondialisation laisse des millions de gens dans le désespoir, créant un monde plus inéquitable que jamais avant, alors que ce pourrait être exactement le contraire."

Chris Martin de Coldplay grand fan de U2 et qui a assisté à plusieurs show de l’Elevation Tour est juste de retour d’une visite de deux semaines en Haïti et à joué lors du lancement de la campagne à Londres. "Je me sentais comme un quart de Bono " a t-il dit à l’issue de son voyage "plus tard je me suis senti comme un tiers de Bono et j’espère que ça continuera jusqu’à ce que je me sente comme un Bono entier".

Vous pouvez lire le journal de Chris à www.maketradefair.org

Pendant ce temps l’actuel Bono entier explique que "en dehors des calamités et des circonstances géographiques, il y a très souvent un aspect structurel à la pauvreté dans les pays en développement."
"Nous avons connu quelques succès dans la prise de conscience de ce que représente le poids des dettes anciennes, nous devons maintenant aussi nous pencher sur le commerce inéquitable avec ces fragiles économies émergeantes."

En ajoutant son soutien à la campagne sur le nouveaux site web www.maketradefair.org, Bono continue, "Oxfam à visé juste. Ca ne couterait pas tant de chager les règles du commerce de façon à ce que les pays pauvres trouvent une issue à leur pauvreté. Mais les leaders du monde ne feront rien tant que suffisamment de personnes le leur demande. Et chaque jour où ils ne font rien, des milliers de gens meurent parce qu’ils n’ont pas accès au minimum pour survivre. C’est pour cela que j’ajoute ma voix à Big Noise."

Visitez le site www.maketradefair.org pour plus d’informations et pour ajouter votre voix à la campagne.

Cette campagne est lançée alors que 144 pays de l’Organisation Mondiale du Commerce commencent à travailler sur sur le cycle de négociation qui déterminera les règles du commerce dans le futur. Dans un nouveau rapport d’Oxfam montre que 128 millions de personnes pourraient échapper à la pauvreté en Afrique, Amérique Latine, Asie du Sud Est si les pays accroissaient leur exportations juste d’un pour cent.

Quoi qu’il en soit, l’hypocrisie du monde riche et les doubles standards empèchent cela parce que les règles du commerce internatonal :

* subventionnent les agricultures riches d’un million de dollars chaque jour. La surproduction agricole est écoulée sur le marché mondial, avec un impact sur les prix mondiaux et détruisant les marchés locaux des pays pauvres.

* influencent les poitiques du Fond Monétaire International et de la Banque Mondiale pour ouvrir les marchés des pays pauvres sans grande attention aux conséquences sociales. Ce sont des politiques que les pays riches ont eux même rejetées.

* empêchent ou pénalisent les pays pauvres d’exporter leur production sur les marchés des pays riches. Les biens des pays pauvres sont taxés quatre fois plus que les biens des pays riches.

* sont indifférentes aux variations et chutes du prix des matières premières ce qui condamne les économies pauvres à l’échec tout en générant des profits importants pour les grandes compagnies.

* autorisent les grandes compagnies à outrepasser les doits des travailleurs reconnus internationalement.

Notez cet article (de 1 à 5)

Partagez cet article


Nous Contacter

Le site de la communauté francophone U2. Depuis 1997 avec U2France accédez à l'actualité de U2, des tonnes de ressources, du contenu multimédia en tout genre et une communauté de fans via le forum. Vous trouverez toutes les actualités (news, revues, vintage, divers), les derniers ajouts de notre partie ressources, les discussion du moment sur le forum, ainsi que des extras tels que le son de U2 pour bien commencer la semaine, des albums photos et des fonds d'écran.

  • Adresse: Paris
  • Email: contact [@] u2france.com
  • Facebook: facebook.com/U2France
  • Twitter: twitter.com/u2france
  • Google+: https://plus.google.com/+u2france
  • Visiteurs sur le site : 22

Derniers posts

Instagram widget

go-top